NEUFMAISON
ECOLES
SPORTS
ACTIVITES HISTORIQUE
PATRIMOINE
ACCUEIL
SIRAULT NEUFMAISON
Théâtre 
La compagnie "Fraternitas"
C'est le 10 février 1917 que naquit le cercle "Fraternitas" qui s'efforça, en s'associant à quelques œuvres philanthropiques, de venir en aide à différentes catégories de nécessiteux. 
La Goutte de lait, œuvre qui luttait contre la mortalité infantile de la commune attendait des subsides. Les employés communaux et du ravitaillement décidèrent d'organiser une petite fête au profit de cette œuvre. Ainsi, fut constitué le soir de ce spectacle, un cercle dramatique sous la direction de Mme Juliette Lahaut, institutrice en chef et présidé par M. Adelson Briffeuil remarquable comique et chansonnier. 
Les principaux promoteurs de cette société furent MM Oswald Lebrun, Adrien Dubuisson, Georges Lenoir, Oger Boucq, Maurice Duvivier, Fernand Duquenne, Oswald Bourdiaud'huy, Emile Saro, Gaston Lefèvre, Louis André, Victor Degand, Auguste Limauge, Mme Hansez-Sarot et Mlles Nelly Houx, Duquennes, Louise Demange. 
Trois pièces furent successivement interprétées, "L'Aveugle", "Denise" et "Martyr". 
  
Après la première guerre mondiale, M. Oswald Lebrun succède à Mme Lahaut en qualité de directeur. "Fraternitas" prend alors un plus grand essor, et regroupe autour de quelques anciens dévoués, Henri Lecocq, Albert Bériot, Louis Lecocq, Jules Danneau, Alfred Descamps (Freddy, comique et chansonnier) et un peu plus tard, Jules Frécourt, Emile Lenoir, etc. Ceux-ci sont les principaux interprètes de "La tache de sang", "Le voyage des Berluron", "La voleuse d'enfant".
En 1925, "Le petit Jacques" drame en 9 tableaux de William Busnach, tiré du roman de Jules Clarette découvre en Robert Limbourg (9 ans), un interprète émouvant. Et le cercle s'agrandit de Henri Thierry, Victor Boitte, Georges Briffeuil, Marcel Haubourdin, Jules Thomas, Robert Delcourt, Mlle Georgette Briffeuil et Laure Lefèvre.
La série des succès continue jusqu'en 1928 avec "Devant l'ennemis", "La femme X". A cette date Fraternitas fusionne avec le club des "Sans Coumères" et rajeunit encore ses cadres. 
  
En 1929, apparait une nouvelle grande figure du cercle en la personne de M. Jules Leclercq de Beloeil. Comédien né, acteur intelligent et varié, M. Leclercq infusera à toute la troupe, un renouveau d'audace qui marquera dans les annales de "Fraternitas". 
"Mignon" tiré du roman de Michel Morphy, "La Mariée du Mardi-Gras", "Sabre au Clair", "Sang Belge", "La Marraine de Charley", "La belle Limonadière" sont autant de succès interprétés de 1929 à 1939. 
C'est alors que la seconde ère d'épanouissement de l'art théâtral, si bien ouvert sous l'impulsion de M. Leclercq, débute avec MM. Max Frécourt, Edouard Culem, Jacques Hansez, André Laubin, Olga Doye, Jacques Briffeuil, Emile Gossuin, Marie-Louise Hazette, André Cantineau, Richard Bourdiaud'huy, Fernande Haubiurdin, Marcel Dufour, Lucienne Monjardez. Il est alors créé "Les Oberlés" de René Bazin, "Le Maître de Forges" de Georges Ohnet, joué en collaboration avec le cercle dramatique "Les Montagnards" au profit des prisonniers de guerre, "La Comtesse Sarah" de Georges Ohnet également, "Mon Oncle et Mon Curé" de Lucien Dabril, avec André Lenoir et Bertha Doye. 
  
En 1944, date mémorable. Trois représentations successives consacrent le succès de la "Dame aux Camélias" de Alexandre Dumas fils, brillamment interprété par Mlle Olga Doye, Max Frécourt, Jules Leclercq et Pol Gigot. Cette pièce étend fortement la renommée du cercle "Fraternitas" due en majeure partie au dévouement, au tact et à la maîtrise de son directeur M. Oswald Lebrun.
La Dame aux Camélias d'Alexandre Dumas fils. 
Pièces jouées en 1944  
Acteurs : 
Mlle Olga Doye, Max Frécourt, Jules Leclercq et Pol Gigot,..
En 1945, "Fraternitas" rend hommage à ses deux héros Albert Bériot et Pol Gigot, membres de l'armée secrète lâchement assassinés par les allemands à Nimy le 1er septembre 1944. 
Il reprend avec succès la pièce patriotique du lieutenant Herman "Sang Belge", avec "La Chance du Mari" de Caillavet et "Un type dans le genre de Napoléon" de Sacha Guitry. Le produit de cette fête servira à l'érection d'un monument à la mémoire de ses deux héros. En mars 1945, M. Adelson Briffeuil, président du cercle depuis sa création, en même temps qu'acteur fantaisiste et chansonnier mourait après une longue maladie. M. Oswald Lebrun lui succède et partage la direction avec M. Jules Leclercq. 
  
Lauréat à diverses reprises des tournois provinciaux de catégorie "excellence", le cercle "Fraternitas" a accédé deux fois à la finale du concours du Trophées Royal, en 1947 notamment, il se classa à la troisième place décrochant, en outre, le 1er Prix pour la Mise en Scène, dans une représentation à Bruxelles, de l'œuvre de Georges Coudouze, "Equinoxe". 
Son répertoire est très étendu et ses multiples succès lui valent de nombreuses sollicitations. 
  
De 1946 à 1948, il est question de la pièce de Henri Lavedan "Le Duel" un des chefs-d’œuvre du théâtre contemporain, de "La Flambée" de Henry Kistemackers pièce dans laquelle sont introduits les jeunes Josette Lecocq, Marcel Duhoux, René Gérard, Paulette Wachel, Louis Lescot, Roger Lor et Georges Duvivier. Vient la reprise du succès "La Marraine de Charley", "La Délaissée" de Max Maurey et enfin les vaudevilles savoureux de Georges Beer et Louis Verneuil "Azaïs" présenté à cette époque au théâtre du Vaudeville à Bruxelles par Darman, puis "La Pomme" qui consacrèrent le succès de toute la troupe. A cette brillante période succède une transition. Sous l'impulsion de MM. Oscar Martin et Max Frécourt, le président M. Lebrun présente "Liberté Provisoire" de Michel Duran avec une toute jeune troupe dans laquelle figurent entre autres Marcel Duvivier, Margueritte Dufrasnes, Yvonne Draguet, Marie-Thérèse Lemaire etc. Virginia Ravelle titulaire d'un diplôme supérieur du Conservatoire Royal de Bruxelles prête avec brio son concours à la réussite de cette reprise. 
  
Fin 1949, l'équipe regroupée présente "Karma" et "Maître Bolbetch et son mari" de Verneuil. 
  
Malheureusement, en 1950, à la veille de la représentation des "Marchands de Gloire" de Marcel Pagnol, "Fraternitas" perd à nouveau son président, M. Oswald Lebrun, l'un des fondateurs de la société, le chef dévoué, obéi et estimé n'est plus. Sa veuve est nommée Présidente d'honneur et son fils Pierre Lebrun, vice-président. M. Jules Leclercq associé et grand ami du défunt lui succède à la présidence. Ce dernier, grand acteur, brillant émule de Darman, trouvait enfin la récompense de son dévouement et de son attachement à "Fraternitas", malheureusement, un nouveau vent de pessimisme souffle sur la troupe et l'on assiste presque à une dislocation. M.Georges Lenoir était le premier à démissionner, d'autres en laissèrent soupçonner le désir, M. Jules Leclercq lui-même devait à son grand regret, quitter le poste de président et le comité. 
Une seule comédie "Disparu" avait été interprétée depuis "Les Marchands de Gloire". C'est alors que M. Louis Lecocq prit la direction de la troupe avec collaborateur Max Frécourt. Edouard Cullem, Georges Duvivier et Jacques Hansez furent ensuite nommés commissaires. L'idée de présenter "Baby Hamilton", déjà préconisée antérieurement par MM Leclercq et Frécourt, fut retenue malgré les difficultés. La crise à nouveau passa. C'est avec un esprit entièrement renové de fraternité et de camaraderie que "Fraternitas" présente les 1er et 2 décembre 1951 le grand succès du Théâtre du Parc de Bruxelles "Baby Hamilton". 
  
Depuis lors, il connut des fortunes diverses mais ne manqua jamais l'occasion de redresser la situation lorsque celle-ci l'exigeait. Plusieurs générations d'actrices et d'acteurs se sont succédées et toutes ont assuré le renom de leur cercle auquel elles furent d'ailleurs très fidèlement attachées. 
  
  
Texte Georges Duvivier
Pièces jouées 
  
La compagnie "Fraternitas"


1918 
L’Aveugle, Denise, Martyr 
1919 à 1924 
La tache de sang, Le voyage des Berluron, La voleuse d’enfant 
1925 
Le petit Jacques, Les erreurs de Jean 
1928 
Devant l’ennemi, La femme X 
1929 à 1939 
Mignon, La marié du mardi-gras, Sabre au clair, Sang belge, La marraine de Charley, La belle limonadière. 
1941 
Les Oberlés, Docteur, Le maître de forges, La consigne est d’ouvrir l’oeil 
1942 
Brillantes représentations théâtrales, Le maître de forges, La consigne est d’ouvrir l’oeil, La Comtese Sarah, mon oncle et mon curé. 
1944 à 1945 
La Dame aux camélias, Sang belge, La chance du mari, Un type dans le genre de Napoléon. 
1946  
Le Cœur  à ses raisons, La flambée, Impérial palace 
1947 
Dimanche, L’Anglais tel qu’on le parle, Azaïs, Le luthier de Cremone, La délaissée, La marraine de Charley 
1948 
La pomme, Azaïs, Il court, il cour..le billet 
1949 
Karma, Maître Bolbec et son mari 
1950 
Les marchands de gloire, Disparu, La peau de banane 
1951 
Un médecin de campagne, Disparu 
1952 
La menace, Ordonnance par amour, Tapage nocturne, Vingt-cinq ans de bonheur 
1953 
Barbara, Les jeux de l’ombre 
1954 
L’instinct, Mon ami le cambrioleur 
1955 
La femme fatale, Salle des mariages 
1956 
Equinoxe, Pour avoir Adrienne, Un voyage à Biarritz, Le chemin des écoliers, Escurial, Le misanthrope et l’Auvergnat, Le carrosse du Saint-Sacrement, on ne saurait penser à tout 
1957 
Les suites d’un premier lit, Etienne, Ils étaient tous mes fils, La mariée est trop belle, Equinoxe 
1958 
A la monnaie du Pape, Le régiment des amours 
1959 
Ils étaient tous mes fils
Baby Hamilton 1952

Baby Hamilton 
Pièces jouées en 1952 
Acteurs : 
Georges Duvivier, Max Frécourt, Fernande Meunier, Olga Doye, René Gérard, André Lenoir, Anne-Marie Bruyneel, Pierre Lebrun, Yvonne Draguet, Marguerite Dufrasnes, Lucienne Lecocq, Lucienne Houx, Louis Lecocq
Equinoxe 1956
Equinoxe 
 Pièces jouées en 1956 
Acteurs : 
J. Baugnies, J. Duvivier, R. Gérard, M. Duvivier, M. Frécourt, A. Lenoir, Melle F.Tillemans, Mme Vos-Géva
Le régiment des amours (1956-58).
Le régiment des amours (1956-58). 
  
De gauche à droite rangée du haut: 
 Annie Larbouillat (petite fille derrière le rideau), Paul Descamps, Marie-Thérèse Lemaire, 
 Cyrille Bricq, Marie-Josée Guerit, Aril Briffeuil. 
Rangée du bas: 
René Vandriessche, Rolande Larbouillat, Jean Vandriessche.
Divers affiches des pièces
Copyright © 2021 - Tout droits réservés - SIRAULT.BE
Mangelinckx - Loiselet Marie-Line