CONTACT
CONTACT
CONTACT
CONTACT
PAGES
HOME
SIRAULT NEUFMAISON
Gigot, Pol, Edouard, Joseph
Né à Sivry le 15 mars 1926
Membre du cercle dramatique "Fraternitas" de Sirault. 
  
Il était au collège d’Enghien quand éclata la guerre en 1940. Il rentra dans sa famille à Sirault et, après l’évacuation, il reprit ses cours au collège du Christ-Roi. 
Ardent patriote, dès juillet 1941, il tenta, mais sans succès de gagner l’Angleterre. Désappointé, il ne tarda pas à militer dans les rangs de la Résistance sous les ordres de son camarade Jean Lenoir. Son activité dans tous les domaines fut débordante. Aussi ses chefs lui conférèrent bien vite divers grades jusque chef d’essaim. Le 19 juin 1944, lors de la capture de son camarade Raymond Liénard, il n’hésite pas, en plus des siennes, de prendre à sa charge les attributions de ce dernier. Aussi dut-il délaisser ses études pour se consacrer exclusivement à ses tâches et à l’exécution de nombreuses missions périlleuses. Il n’eut pas la légitime satisfaction de combattre ouvertement l’ennemi, car lors de l’ultime parachutage du 1er septembre 1944, il fut capturé, avec son chef Albert Bériot, dans les bois de Baudour et assassiné le même jour par les allemands à Nimy. Son corps fut retrouvé le 21 octobre 1944. 
Les autorités anglaises voulant reconnaître les services rendus par ce patriote à l’armée de l’air anglaise (il sauva deux parachutistes) lui ont délivré le certificat de gratitude pour services appréciables. 
  
C'est lui qui disait, peu de temps avant sa mort : à 18 ans on a bien le droit de mourir pour son pays. 
  
L'essayiste et écrivain Albert DELTENRE leur a consacré un "Hommage posthume à Albert Bériot et Pol Gigot. 
  
Une rue de Sirault porte son nom.
Copyright © 2017 - all rights reserved - Domaine name
Template by Sensode